Ventilation dans un logement : avantages, risques, procédure…

Ventilation dans un logement : avantages, risques, procédure…

 La plupart des individus passent la majeure partie de leur temps dans des espaces fermés principalement dans les bureaux ou à la maison, mais également dans d’autres bâtiments. C’est pour cette raison qu’il faut s’intéresser à la qualité de l’air intérieur. En effet, un espace clos bien aéré protège contre l’humidité, la moisissure et des maladies pour l’homme. Malgré le fait qu’il existe de nombreux systèmes de ventilation de nos jours, il est encore possible de profiter d’une ventilation naturelle. Il est important de noter qu’il existe une différence entre la ventilation et l’aération.

Pourquoi ventiler le logement ?

Il est important de ventiler sa maison pour avoir de l’air sain, car le renouvellement de l’air est indispensable. En principe, tous les êtres vivants ont besoin d’air pour respirer. Si une maison est mal ventilée, cela peut être dangereux pour ses occupants. En procédant à la ventilation, on amène l’air neuf qui apporte de l’oxygène. De plus, lorsqu’un logement est correctement ventilé, cela limite la formation des bactéries et autres virus. Il est donc important de ventiler le logement pour plusieurs raisons à savoir :

  • Pour apporter de l’oxygène : les habitants d’une maison consomment l’oxygène et rejettent le carbone. En l’absence de ventilation, le taux d’oxygène baisse et cela devient dangereux pour les occupants de la maison.
  • Pour évacuer l’humidité : il est également important de ventiler le logement pour évacuer l’humidité. En effet, la plupart des activités que nous menons dans la maison rejettent de l’humidité notamment dans la salle de bain, la cuisine, la buanderie, etc. Toutes les pièces avec des points d’eau sont les plus susceptibles de renvoyer de l’humidité dans l’habitation.
  • Pour évacuer les odeurs : lors de la cuisson des aliments, de l’utilisation de la cheminée ou encore des bombes aérosols, des odeurs s’accumulent et il devient urgent de s’en débarrasser. Le carbone par exemple est rejeté en cas d’une combustion incomplète et s’il n’est pas rapidement évacué, cela sera dangereux. Pour cela, vous pouvez vous équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone dans un magasin à un prix dérisoire.
  • Pour prévenir la prolifération des bactéries et des virus : les animaux de compagnie, les tissus et les poubelles sont de véritables nids à bactéries qui sur le long terme sont susceptibles d’avoir un impact sur votre santé. Il est important que les virus qui viennent de l’intérieur à travers vos vêtements, vos chaussures et autres puissent être évacués par un système de ventilation efficace.
  • Pour éviter la pollution : les points de pollution sont nombreux, il peut s’agir des produits ménagers, des matériaux et solvants, des produits ménagers, de la fumée de cigarette, etc. Dans un espace mal ventilé, cette pollution est dangereuse.

Comment ventiler sa maison ?

La ventilation naturelle est un système que l’on utilisait bien avant l’arrivée des systèmes électriques modernes. Elle est souvent négligée par certaines personnes qui oublient qu’une maison bien ventilée signifie un meilleur confort. Le renouvellement de l’air dans une maison ou un bâtiment permet d’améliorer l’hygiène de ce dernier en éliminant les polluants comme le CO2. Aussi, il évite la propagation des champignons dans la salle bain.

La ventilation marche grâce à deux phénomènes physiques à savoir : le vent et la convection

  • Le vent. En effet, le vent lorsqu’il souffle sur les ouvertures de la maison comme les fenêtres et les portes émet une différence de pression permettant ainsi la circulation de l’air dans le logement.
  • La convection : ici, l’air qui se trouve dans les pièces les plus chaudes de la maison monte et crée une dépression qui amène de l’air froid et par conséquent de l’air neuf.

Quels sont les risques d’une maison peu ou non ventilée ?

Une maison non ventilée est un lieu humide où se forment différents polluants dangereux pour la santé, mais également pour le logement.

Un impact sur la santé

Vivre dans une maison mal ventilée peut avoir des conséquences sur la santé. L’intérêt principal de la ventilation est de renouveler l’air. Lorsqu’on utilise les sanitaires ou encore la cuisine, l’air se charge d’humidité. S’il est trop humide, cela cause l’apparition des salpêtres et des champignons qui libèrent les allergènes responsables des allergies comme l’asthme.

Impact sur le logement

Le fait de ne pas ventiler la maison accélère la détérioration de la construction. Un logement mal ventilé, engendre la formation de buée sur les murs et les surfaces vitrées. Cela peut au fil du temps se transformer en un ruissellement d’eau et décoller les revêtements muraux. Une autre conséquence de l’absence de ventilation dans un logement, c’est l’apparition des taches noires. Ces dernières vont envahir peu à peu les murs et les tissus accompagnés d’une odeur nauséabonde.

Comme vous avez pu le constater, une ventilation naturelle n’implique pas de coût et ne requiert pas l’assistance d’un professionnel, vous pouvez ainsi profiter d’une excellente ventilation au sein de votre logement sans dépenser.

Les derniers articles :

Leave a Reply

Your email address will not be published.